Les mycoplasmes et la trichomonase

Signes possibles : écoulement par la verge, l'anus ou le vagin, brûlures, démangeaisons.

Apparition des signes : à partir d'1 semaine après la contamination.

Diagnostic : par prélèvement local.

Traitement : antibiotiques associés à un traitement local (crèmes, ovules). Les partenaires sexuels doivent être traités en même temps pour éviter de se réinfecter les uns les autres ensuite.

Pas de vaccin

Les mycoplasmes, la trichonomase et le VIH/Sida

Comme toute IST, ils fragilisent les muqueuses et augmentent considérablement le risque de contamination par le virus du sida.
Inversement, si on est atteint par le virus du sida, ces IST peuvent être plus graves et compliquer le traitement.